menu 2

Mes dernières chroniques

samedi 5 août 2017

Personne d'autre que lui d' Erin Butler

Éditeur : Milady
Sortie : 18 mars 2016
480 pages



Kelsey, 19 ans, passe son temps avec son frère, Kyle, et le meilleur ami de celui-ci, Chase. 




Who cares if we're late to work.....



Kelsey, 19 ans, passe son temps avec son frère, Kyle, et le meilleur ami de celui-ci, Chase. Un soir, alors que les garçons ont trop bu, ils ont un accident de voiture. Chase était au volant, et c est Kyle qui y laisse sa peau. Kelsey a beau être dévastée par la mort de son frère, elle ne peut s'empêcher de penser à Chase. Elle est amoureuse de celui que tous tiennent pour responsable de la mort de son frère et elle n'y peut rien. Mais Chase ne lui dit pas tout, et les secrets qu'il cache pourraient faire voler en éclats leur fragile relation.




 

 
Erin Butler a la chance d'avoir deux métiers qu'elle adore. En tant que bibliothécaire, elle travaille avec des livres à longueur de journée, et en tant qu'auteure, elle passe le reste de son temps à écrire le genre de livres qu'elle adore lire. Elle vit au coeur de New York et mène une existence très casanière. Elle ne met le nez dehors que pour se mettre en quête de chocolat et de soleil, dans cet ordre précis.


Lecture finie
Il s'agit plus d'un avis que d'une chronique comme ce sera le cas pour la douzaine de livres lus pendant ces 2 semaines.
Une très jolie romance mais qui ne révolutionne pas le genre. Les sujets abordés sont les éternels marronniers de la romance New Adult : le deuil d'un proche et un amour interdit avec le meilleur ami du frère de l'héroïne.
Le livre sort son épingle du jeu grâce à la construction du couple principal. Ils sont vraiment très touchants. Quant au héros si vous les aimez maudits et torturés et bien celui-ci vous plaira assurément.
Bref, une histoire de très bonne facture mais qui est loin d'être un OVNI. Pour les fans du genre qui n'auront pas encore trop lus (c'est mon cas) cet énième romance...




Kels et moi nous trouvions dans ce même cinéma lorsque j’avais pris conscience pour la première fois que j’avais des sentiments pour elle. Elle m’avait appelé pour me dire qu’elle venait de sortir de l’école, et que tout le monde parlait de ce nouveau film qu’elle mourait d’envie de voir. Kyle était en mission, Ours travaillait, et je n’avais pas de rencard, alors, en bon ami, j’avais accepté de la retrouver ici.
Quand j’étais arrivé, elle était déjà assise, et un mec avec qui elle bossait était appuyé contre un siège à côté d’elle, en train de lui parler. Il essayait de la draguer. Ça se voyait. Il n’était pas doué, mais l’émotion insensée que je ne comprenais pas encore s’était éveillée en moi. Je m’étais dit que c’était mon instinct protecteur. Kyle n’était pas là pour prendre soin d’elle, mais moi oui. J’avais éprouvé ce sentiment soudainement, la semaine précédente, lorsque le mec avec qui elle sortait depuis un mois avait rompu avec elle. Je l’avais trouvée en pleurs dans sa voiture. Je voulais tabasser le connard qui avait fait pleurer Kels Larkin. Kyle aurait eu envie de faire pareil. Au lieu de ça, j’étais monté sur le siège passager et je lui avais chuchoté qu’elle était mieux sans lui. Que c’était un raté.
Et toutes ces choses que les filles aiment entendre. Sauf que je lui disais la vérité. Je pensais chaque mot.



2 commentaires:

Laissez vos commentaires