menu 2

Mes dernières chroniques

samedi 1 juillet 2017

The Garden of Words


  Date de sortie : 31/05/2013
Genre: Apprentissage – Quotidien - Drame - Romance
Format : 46 min
Nationalités : Japon



 

Malgré son jeune âge, Takao a pour but bien précis de devenir cordonnier. Pour cela, il prend pour habitude de ne pas se rendre à l’école afin de dessiner au calme dans un jardin. Il y croise alors Yukino, une femme de douze ans son aîné semblant solitaire. Elle suggère qu’ils se rencontrent de nouveau, mais uniquement les jours pluvieux. Au fil des rendez-vous, ils nouent une forte relation et Takao se met alors en tête de lui confectionner des chaussures lui donnant envie d’avancer. Cependant, la saison des pluies s’entamant en été est sur le point de se terminer.
Source : nautiljon.com



Ce film est avant tout une poésie visuelle. Il n'y a qu'à ouvrir les yeux et se laisser bercer par cette histoire qui révèle la magie du quotidien.


La pluie , un des éléments central nous permet de voir sous un prisme nouveau ce qui nous entoure. C'est magique :
















Comme je le disais, on est vraiment dans une poésie visuelle qui pourrait à la limite se suffire à elle-même. Pourtant c'est avant tout l'écrin de l'histoire de Takano et Yukino. Une histoire simple dans la manière dont elle est contée. Il y a une forme de pudeur et de retenue qui éclate à la fin du film qui est extrêmement touchante. C'est la rencontre de deux individus qui se dépassent grâce à l'autre sans même en prendre conscience. C'est cette façon très simple de conter les choses qui nous permettent d'y croire. La vie c'est ça...des rencontres qui redessinent notre chemin ou au contraire qui nous permettent de le retrouver quand on s'est perdu...
C'est une histoire où le héros ne va pas décrocher la lune pour sa dulcinée. Non, il lui fabrique un paire de chaussures... C'est la même chose ? Oui, d'une certaine façon car il lui offre le meilleur de lui-même. Il la remet également sur pieds dans tous les sens du terme.
C'est vraiment un film où le spectateur est invité dans le très intime. Une tranche de vie ordinaire et extraordinaire à la fois. Elle est ordinaire par l'histoire qu'elle raconte. Elle est extraordinaire par la manière dont elle est racontée.



Ce film est une poésie et une réflexion sans prétention mais qui fait du bien...
Il est d'une grande beauté sur le fond comme sur la forme. C'est un hommage à la vie. La beauté est tout autour de nous. Ouvrons les yeux !


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires