menu 2

Mes dernières chroniques

vendredi 9 juin 2017

How to Get Away with Murder - Saison 2


Nationalité : États-Unis
Création : 2014
Statut : en cours
Créateur : Peter Nowalk
Casting :Viola Davis ((Annalise Keating) - Billy Brown (Nate Lahey) - Alfred Enoch (Wes Gibbins) - Jack Falahee (Connor Walsh) - Aja Naomi King (Michaela Pratt - Matt McGorry (Asher Millstone) - Karla Souza (Laurel Castillo) - Charlie Weber (Franck Delfino) - Liza Weil (Bonnie Winterbotto)
Genre : Drame, Thriller
Chaîne TV : ABC
Format : saison 4 ( 45 épisodes )
saison 2 (15 épisodes x 45 min)


Asher : Annalise peut gérer ça, n’est-ce pas ?
Bonnie : Annalise peut tout gérer. 

  Cliquez sur l'affiche
pour lire la chronique de la saison précédente .
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/05/how-to-get-away-with-murder.html
 

Spoilers de la saison 1
Dix jours après le meurtre de Rebecca, Annalise et Frank se sont débarrassés du corps de Rebecca. Ils tentent de savoir qui l'a tuée, et le moral des étudiants se dégrade fortement. Deux enfants adoptés, Caleb et Catherine Hapstall, sont accusés du meurtre de leur parents et Annalise décide de prendre l'affaire alors qu'ils ont déjà un mauvais avocat...

Emily Sinclair attaque Annalise à la barre pendant le procès de Nate, qui est maintenant défendu par Eve, l'ex-petite-amie d'Annalise. Un mystérieux homme, Levi, approche Michaela et Catherine et Caleb sont arrêtés pour le meurtre de Helena Hapstall, leur tante, qui les accusait...


Série finie

J'avais adoré la première saison mais je voyais mal comment on pouvait en proposer une seconde sauf à user le concept.
J'ai quand même regardé dès la sortie la 2ème saison... et je n'ai pas accroché à ce premier épisode d'ouverture que je trouvais beaucoup trop tordu.


On est dans une série policière qui veut se démarquer du lot avec beaucoup de référence à Hitchcock et c'est c'est d'ailleurs pourquoi j'avais autant adoré mais là...


Bref, je ne pensais pas poursuivre mais je suis tombée en peu par hasard sur la suite qui est vraiment ...très très bonne. D'ailleurs elle se dédouane un peu de tous les éléments qu'elle avait mise en place au début. Est-ce une coïncidence ou une écriture au fur et à mesure qui prend en compte les critiques des téléspectateurs ? Je n'ai pas poussé plus avant mes recherches mais on sent clairement que le fil conducteur de la série a été modifié.


Tant mieux. On découvre que les liens familiaux sont mis à l’honneur. Enfin c'est une façon de parler car c'est surtout la matrice d'où sortent ennuis, désillusions voir même les crimes.


Le gros plus de cette série, c'est clairement pour moi cette gallérie de personnages très différents mais campée à chaque fois par des acteurs très inspirés, en commençant par le personnage principal – Annalise Keating que j'ai trouvé encore meilleure que dans la première saison. Elle arrive vraiment à rendre crédible son personnage aux multiples facettes qui est tantôt une génie du barreau, tantôt une dépressive égoïste. Elle a réussi à donner de la richesse à ce rôle déjà très bien écrit.


Alors dans How to Get Away with Murder tout repose sur l'intrigue, donc je ne me vois pas approfondir la trame de la saison.
Tous les personnages de la première saison sont là, hormis les morts...
J'arrête mes plaisanteries ! Disons que le casting est à peu près le même. On rajoute une fratrie atypique qui sera le fil conducteur de toute la saison. Le frère et la sœur sont accusés du meurtre de leurs parents adoptifs et c'est Annalise qui sera en charge de leur défense accompagnée de son équipe de choc.
C'est toujours aussi sexy et provocateur sans pour autant en faire trop. Il y a une juste dose. J'ai apprécié que ce soit l'intrigue policière qui soit toujours sur le devant de la scène. On ne sait jamais ce qui va arriver. Rien n'est prévisible et la fin est excellente et annonce une troisième saison assez noire...


Bref, une seconde saison qui avait mal démarré mais qui a su se rattraper et proposer une nouvelle intrigue aussi excellente que pour la saison 1.


Je conseille à 200%

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires